Sur la Place Vendôme, la colère des policiers

Les syndicats policiers manifestaient leur colère vis-à-vis du mépris de la justice, sur l’emblématique Place Vendôme.

“On a l’impression d’avoir été partiellement entendu mais pas totalement”, a réagi mercredi Nicolas Comte après les annonces de Manuel Valls. La simplification procédure pénale fait partie des mesures annoncées qui vont dans le “bons sens” selon le porte-parole du syndicat Unité SGP police-FO. Le renforcement des peines pour lutter contre le trafic d’armes ne lui semble en revanche pas une priorité, il préfère que les peines prononcées soient appliquées. “Limiter les permissions de sortie des détenus, c’est ce qu’on réclamait”, rappelle-t-il. Il estime en revanche qu’elles ne doivent pas être réalisées par la police nationale.